Présentation Kobu

Qu’est-ce que le Ryukyu kobujutsu

Les arts martiaux anciens des Îles Ryukyu (Okinawa) sont constitués du ‘Toshu-jutsu’ (techniques à mains vides), et du ‘Emono-jutsu’ (techniques d’armes). De nos jours, le premier est généralement appelé karaté et le second Ryukyu kobujutsu.

Le Ryukyu kobujutsu utilise huit armes soit le bo, sai, tonfa, nunchaku,kama, tekko, tinbe et surujin.

Bo Sai Tonfa Nunchaku Kama
bo sai1 tonfa nunchaku kama
Tekko Tinbe Surujin
tekko tinbe surujin

 

En Tant que membre de l’Association canadienne de Ryukyu kobujutsu, asocié avec le Ryukyu Kobujutsu Hozon Shinko Kai au Japon, le programme d’enseignement est celui établi par la Ryukyu Kobujutsu Hozon Shin Ko Kai créé par O’Sensei Motokatsu Inoue maintenant dirigé par Sensei Kisho Inoue .  Il s’agit de plusieurs kihons, katas et bunkaï associés à chacune des armes. Il y a un total de 42 katas.


 BO

Le Bo est le plus populaire et le plus étudié des huit armes.  Vingt-deux des quarante-deux kata sont des katas de Bo.  Il y a quatre sotres de Bo tel que le  Roku Shaku bo [long d’environ 182cm],  le San Jaku bo [la moitié de la longueur du Roku Shaku bo], le Kyu Shaku bo [1.5 fois la longueur du Roku Shaku bo] et le Eiku (rame).  Plus spécifiquement, le Eiku implique une technique caractérisqtiue pour lancer du sable à la figure de l’adversaire.

Les 22 katas sont : Shuji no Kon(Sho), Shuji no Kon(Dai), Shuji no Kon(Koshiki=Old style), Sakugawa no Kon(Sho), Sakugawa no Kon(Chu), Sakugawa no Kon(Dai),  Soeishi no Kon(Sho), Soeishi no Kon(Dai), Sueyoshi no Kon, Urasoe no Kon, Sesoko no Kon, Kongo no Kon, Shirotaru no Kon(Sho), Shirotaru no Kon(Dai), Chatanyara no Kon, Yonekawa no Kon, Tukenbo, Shoun no Kon, Chinenshichanaka no Kon, Tsukensunakake no Kon et Sanjakubo, Kyushakubo


 SAÏ

Le Sai est une arme pour l’attaque et la défense.  On les utilisent en pair. Il y a deux sortes de Sai.   Le Sai avec un côté recourbé vers le bas est appelé  “Manji Sai”.  Les mouvements du Sai impliquent la technique de “Shuto” en karaté.

Il y a huit katas de Sai qui ont été préservés : Tsukenshitahaku no Sai, Hamahiga no Sai, Chatanyara no Sai, Jigen no Sai, Tawata no Sai, Hamagoten Yaka no Sai, Hantaguwa no Sai et Kojo no Sai.


 TONFATonfa

Tout comme le Sai, le Tomfa est une arme d’attaque et de défense qui s’Utilise géralement en pair.  La manipulation dutonfa s’inspire de la technique “Ura-ken” en karaté.

Deux katas sont enseignés au Tonfa : Hamahiga no Tonfa et Yaraguwa no Tonfa.

 

 


 NUNCHAKUNisestukon and Sansetsukon

Le nunchaku est une arme composé de deux courts bâtons attachés ensemble. Il est donc catégorisé comme un Bo.

Il y a trois katas de nunchaku :  Renshugata(Sho), Renshugata(Dai) et Sanbon nunchaku no Kata.

 


 KAMA Kama

Le Kama est une arme d’attaque et de défense qui s’utilise en pair. Les mouvements avec le kama s’inspirent des techniques  “Kuri-de”, “Kake-de”, “Hiji-ate” technique in Karate.

Il y a trois katas qui sont enseignés avec le kama : Tozan no Nichogama, Kanigawa no Nichogama(Sho) et Kanigawa no Nichogama(Dai).


TEKKO Tekko

Le Tekko est une arme d’attaque et de défense qui s’ustilise en pair.  Les types d’attaques caractéristiques du Tekko sont ???It is a characteristic attack technique like trust, slash using the projections equipped at outside face.

Il y a un seul kata enseigné avec le Tekko: Maezato no Tekko.


 TINBE Left is Rochin, and right is Tinbe.

Le tinbe comprend deux omposantes : la courte lance appelée Rochin, et le bouclier appelé Tinbe.

Ensemble, ces deux composantes permettent de se défendre à l’aide du Tinbe et d’attaquer avec le Rochin.

Il y a un seul kata avec le Tinbe : Kanigawa no Tinbe.

 

 

 


 SURUJIN Surujin

Cette arme comprend un poids et une couret arme tranchante reliée par une chaine ou par des cordes.  La technique d’utilisation de cette arme consiste  à enrouler grâce au poids et à lancer la courte arme .tranchante

Il y a deux kata enseignés avec le Surijin : Tansurujin no Kata[=Short Surujin] et Nagasurujin no Kata[=Long Surujin]

 


Historique

L’histoire du Ryukyu kobujutsu est très intéressante et s’étend sur plusieurs centaines d’années.  Plusieurs maîtres se sont consacrés à l’enseignement de cet art en s’assurant qu’il survive comme un système de combat authentique.

Sensei Higashi présenta le kobujutsu au Canada pour la première fois en 1974. À travers les efforts de Sensei Michael Delaney de la Nouvelle-Écosse, l’Association canadienne de Ryukyu kobudo kobujutsu fut créée en 1996. Le désir de regrouper les étudiants en une association fut exprimé lors d’une clinique do kobujutsu à Chester, en Nouvelle-Écosse au printemps 1995. Étaient également présent à cette réunion M. Max Wolfe (Nouveau-Brunswick), M. Randall MacLean (Nouvelle-Écosse), M. Ken Roper (Île-du-Prince-Edward), le Capitaine de Frégate Patrick Finn (Ontario), M. Derek Ryan (Terre-Neuve), M. Don Mazerolle (Nouveau-Brunswick) et sensei Higashi (Ontario). M. Max Wolfe accepta la position du premier président de l’Association

L’Association existe depuis ce temps et reste dévouée à la promotion et la préservation des arts martiaux classiques Ryukyu au Canada.